14 juin 2018

A la découverte de vestiges du château de Richelieu

Le mardi 3 juillet 2018, notre association Richelieu XVIIe-XXIe organise une journée découverte de vestiges du château du Cardinal sur trois sites à Orléans et ses environs:
- au château de Chamerolles: celui-ci renferme des antiques provenant du château de Richelieu, et est également un musée des parfums en rapport avec les industries traditionnelles locales. 
- au Musée des Beaux-Arts d'Orléans: il consacre au XVIIe une salle récemment rénovée, avec notamment des tableaux des batailles, des peintures et statues qui décoraient le château de Richelieu.
- au château du Rondon à Olivet: celui-ci appartient aujourd'hui à un particulier qui nous fait l'honneur de nous ouvrir son portail et de nous montrer notamment d'anciennes grilles provenant du château de Richelieu, et installées dans sa propriété.

Le programme de la journée:
- 7h30: départ de Richelieu
- 10h: visite du château de Chamerolles.
- 12h: déjeuner. Au choix: pique-nique dans le parc du château ou déjeuner au restaurant  (dans ce cas, voir contact).
- 14h30: visite du Musée des Beaux-Arts d'Orléans.
- 16h30: visite au château du Rondon.
- 18h: départ pour Richelieu.
- 20h: arrivée à Richelieu

Pour le transport, nous retenons la formule du covoiturage. (Voir Contact. Prévoir 10 à 15 euros par passager).
Les entrées et les visites guidées seront prises en charge par l'association pour ses membres. 
Il sera demandé 15 euros aux non membres.

Merci de bien vouloir répondre impérativement avant le 26 juin 2018
Contact: 06 64 45 54 62

Château de Chamerolles et son jardin


Entrée du Musée d'Orléans


Château du Rondon




1 mai 2018

Restauration de l'église de Richelieu

Après la restauration complète de la magnifique halle du XVIIème, celle de la façade de l'église est achevée. Tournée vers le soleil levant, elle fait face à la grande halle, comme si le pouvoir spirituel prenait sa revanche sur le pouvoir temporel !
Cette superbe église construite de 1633 à 1647, a été conçue, ainsi que la ville de Richelieu et le château, par Jacques Lemercier, architecte et ingénieur du roi Louis XIII. La chapelle de la Sorbonne, mausolée du Cardinal, est aussi l'un de ses chef-d'oeuvres.
Dans le grand parc, le pavillon du Dôme, symbole du château et l'un de ses rescapés avec l'Orangerie et les Caves, bénéficie aussi d'une restauration en cours, dans les règles de l'art.
L'église de Richelieu
Façade et nouveau parvis
Détail d'une des portes
Le dôme en restauration

4 mars 2018

Nicolas Régnier à Nantes. Entre ombre et lumière.

Le 1er mars 2018, nous étions treize adhérents et sympathisants de notre association à braver neige et verglas pour atteindre le Musée des Arts de Nantes. Annick Lemoine, commissaire de l'exposition " Nicolas Régnier, l'homme libre ", venue spécialement de Paris, nous y attendait.
Elle nous a généreusement retracé les deux phases principales de la vie de ce peintre caravagesque français du XVIIème, évoquant la sensualité, l'audace, et le modernisme de son oeuvre.
- 1ère période: de 1615 à 1625, sa vie à Rome. En compagnie de peintres nordiques et en bon vivant, il fréquenta des tavernes dont il peint, en clair-obscur, des scènes de jeux empreintes de duperies. Puis il fit la connaissance du mécène le Marquis Giustiniani, qui l'aida à prendre son envol avec d'importantes commandes religieuses tel le "Saint-Matthieu et l'Ange".
- Seconde période: de 1626 à 1667, attiré par Venise, Nicolas Régnier devint le peintre de l'aristocratie de la ville, mettant en relief sa frivolité et son raffinement. Ce fut la grande époque de sa prospérité, où il prouva combien la reconnaissance de sa peinture fut grandement justifiée.
Nous remercions vivement Annick Lemoine de nous avoir fait partager l'intérêt qu'elle porte à ce peintre trop méconnu de nos jours, mais qui restera l'un des plus grands de son temps.
(Annick Lemoine est docteur en histoire de l'art, maître de conférence à l'université de Rennes. Elle fut pensionnaire à l'Académie de France à Rome et est actuellement Directrice scientifique du Festival de l'histoire de l'art à l'INHA).

Annick Lemoine durant son exposé
Dormeur réveillé par une jeune fille tenant une mèche (Stockholm)

La diseuse de bonne aventure (Louvre)

Saint-Matthieu et l'Ange ( Musée Sarasota , Etats-Unis )

La  Toilette (Musée des Beaux Arts de Lyon)




15 février 2018

1er mars 2018, exposition Nicolas Régnier à Nantes

Grande spécialiste de la peinture du XVIIème siècle, Annick Lemoine avait elle-même présenté aux membres de notre association "Richelieu XVII-XXI" son exposition "Les Bas-fonds du Baroque" au Petit Palais en 2015. 
Elle a également consacré une exposition du peintre "Valentin de Boulogne" fin 2016 au MET à New-York, et début 2017 au Louvre.
Commissaire de l'exposition "Nicolas Régnier, l'homme libre" au Musée d'Arts de Nantes, le 1er mars 2018 elle nous fera à nouveau l'honneur de nous commenter la vie et l'oeuvre de ce peintre, contemporain et familier du Caravage.
Nous visiterons cette exposition en début d'après-midi, après avoir consacré la matinée à la découverte, par une visite guidée, du Château des Ducs de Bretagne.
                                                                           

               

10 décembre 2017

Soirée " Les Saveurs de Noël "

Le 8 décembre 2017, les membres de notre association ont fêté, comme tous les ans, " les Saveurs de Noël ", chacun apportant sa participation à une dégustation. Devant la grande cheminée, comme à l'accoutumée, certains ont animé cette soirée-lecture qui, cette année, nous a fait découvrir les Fables  de Charles Perrault, grand auteur du XVII ème siècle surtout connu pour ses contes. 
En voici un extrait:
" Les coqs et la perdrix. 
Une Perdrix s'affligeait fort d'être battue par des Coqs; mais elle se consola, ayant vu qu'ils se battaient eux-mêmes.
Si d'une belle on se voit maltraiter
Les premiers jours qu'on entre à son service,
Il ne faut pas se rebuter:
Bien des Amants, quoiqu'Amour les unisse,
Ne laissent pas de s'entrepicoter. "
Un grand merci à Gilduin qui nous a reçu très chaleureusement, et à Guislaine, animatrice du " Comité Lecture ".
Très bon Noël à ceux qui n'ont pas pu venir.




18 septembre 2017

Journées du Patrimoine 2017: Accueil dans le parc du château de Richelieu

Quatre membres de notre association "Richelieu XVIIe-XXIe" accueillaient au Dôme, malgré la pluie,  une cinquantaine de visiteurs. Ceux-ci furent très intéressés par l'histoire du château que nous leur avons contée: 
quand en 1488, l'ancêtre du Cardinal, François du Plessis, fit l'acquisition du domaine. Quand et comment, de 1625 à 1640, son descendant Armand du Plessis de Richelieu en pleine ascension sociale, fit transformer et agrandir le château par l'architecte du roi Louis XIII, Jacques Lemercier, qui créa notamment la Grande Galerie dont Louis XIV s'inspira en ses dimensions pour l'édification de la Galerie des Glaces.
Très intéressés aussi par la description des dépendances du château, de son environnement, et par les trois édifices restants de nos jours, que constituent le Dôme (symbole du château), les Caves et l'Orangerie reliées autrefois par un jardin de plaisance à la française.
Nous leur avons dit de quelle manière en 1793, sous le Directoire, ce château a commencé à être démantelé. Heureusement, il reste les plans et de beaux dessins.
Journée nuageuse, mais un bon moment d'échanges.







13 septembre 2017

Forum des associations à Richelieu

Le samedi 9 septembre 2017, nous avons participé au forum des associations richelaises sous la grande et belle Halle restaurée du XVIIème. Bonne ambiance.

Notre stand

3 septembre 2017

Découverte du château de La Chapelle Bellouin

Le 31 août dernier, nous avons découvert un château peu connu, mais qui mérite de l'être bien davantage. Construit au XIIIème et XVème et réaménagé à la Renaissance, ce château conserve les traces de ses évolutions. Il fut offert par François 1er à la famille de Sourdis qui le conserva jusqu'au décès de Gabrielle d'Estrée. Plus tard, le comté de La Chapelle Bellouin a été acheté par le Cardinal de Richelieu afin d'élargir son domaine pour devenir Duc et Pair de France. Il a été revendu par son descendant, le Duc de Richelieu, ministre de Louis XVIII. (Nous avons découvert la copie de l'adjudication par les héritiers du Cardinal de ce château ainsi que de celui de Richelieu: ci-dessous)
La visite était commentée par un professionnel de la pierre, passionné par son art, qui a su nous communiquer son enthousiasme. L'après-visite nous a permis de découvrir la demeure actuelle de Marie-France: dans un beau cadre, elle nous a réservé un très sympathique accueil.
Adjudication des châteaux de Richelieu
 et de la Chapelle Bellouin
Entrée du château de La Chapelle Bellouin
La visite

1 août 2017

Assemblée générale du 22 juillet 2017

Cette année, notre Assemblée générale s'est tenue sous les grands arbres du Parc de Richelieu. La pluie nous a obligés de nous replier dans ce Dôme superbe, vestige des communs du château, et l'un des symboles de la Cité du Cardinal.
Ambiance très amicale. Un agréable moment.


23 juillet 2017

A la découverte de Thouars le 20 juillet 2017

Notre association " Richelieu XVIIe-XXIe " a organisé une journée à la découverte de Thouars: le matin, une excellente guide nous a retracé l'historique de la ville, nous montrant ses maisons et ses belles églises d'inspiration Renaissance. Après un bon repas, nous avons découvert le Château et sa chapelle. Ce château a été la propriété d'Henri de la Trémoille, Pair de France, et de son épouse Marie de la Tour d'Auvergne. Celle-ci fait appel, en 1635, à l'architecte du château de Richelieu, Jacques Lemercier, pour agrandir la demeure existante. Ce dernier la persuade de rebâtir un ensemble harmonieux et grandiose, dont la façade a plus de 110 m de long. Le château de Thouars est alors l'un des plus importants en France dans la première moitié du XVIIème siècle.
Une très belle découverte !

Le château de Thouars dominant la vallée

Le château vu de la cour

L'entrée très classique

Eglise romane remaniée à la Renaissance

2 juillet 2017

Sully a-t-il inspiré Richelieu?: la Cité Idéale d'Henrichemont

Une vingtaine de personnes, membres et sympathisants de notre association "Richelieu XVIIe-XXIe" ont participé à cette journée du 30 juin. Non loin de Bourges, autrefois, dans ce territoire unique, les Princes propriétaires du lieu y faisaient leurs propres lois, y rendaient justice, et frappaient leur propre monnaie. Les habitants étaient soumis à très peu d'impôts (le sel était exempt de gabelle). Cette Principauté comprenait notamment les territoires actuels d'Henrichemont, de La Borne et d'une partie de Menetou-Salon.
En 1605, Sully acquérait du duc de Nevers "la terre et seigneurie souveraine de Boisbelle". En 1609, il y créa la ville d'Henrichemont, nommée ainsi en l'honneur du roi Henri IV. Malheureusement, l'assassinat de celui-ci mit un terme à la fondation de cette "capitale", faute d'appuis en haut-lieu. La Principauté fut achetée en 1778 par Louis XVI aux successeurs de Sully, et rattachée au Royaume de France.
Cette Cité Idéale du XVIIème, dont il reste les plans, nous livre encore le dessin des rues, la Maison du Procureur fiscal, la façade de l'Hôtel des Monnaies et quelques portions de remparts. En cette journée de Juin, nous avons bénéficié d'une visite guidée de la ville, richement commentée. Nous avons eu le privilège de visiter la Maison du Procureur fiscal et remercions vivement les propriétaires pour leur accueil très chaleureux. 
Puis, après le déjeuner, nous avons découvert le village de potiers de La Borne. Enfin, nous nous sommes rendus dans un chai de Mennetou-Salon où après un exposé détaillé et intéressant, nous sommes passés à la dégustation de ce cépage réputé. Merci aux propriétaires des lieux pour leur très bon accueil. 
La journée, pleine de découvertes, s'est déroulée dans une très bonne ambiance.

Plan d'Henrichemont


Maison du Procureur fiscal et sa façade palladienne


Devant l'Hôtel des Monnaies


Un potier de La Borne


Four communal de La Borne





23 juin 2017

Le 30 juin 2017 journée de découverte autour d' Henrichemont

Une visite est prévue par notre association dans l'ancienne Principauté de Boisbelle qui comprenait notamment la ville d'Henrichemont ainsi nommée en l'honneur d'Henri IV, et construite par Sully. Un guide nous fera découvrir cette Cité Idéale dont l'histoire est surprenante. Après le déjeuner, nous nous rendrons à La Borne, très beau et ancien village de potiers toujours en activité. Nous terminerons cette journée par la visite d'une cave.
Nous souhaitons une très bonne journée à tous les participants.

Hotel de la Monnaie à Henrichemont
Ancien four de potier à La Borne





                                                                           

12 juin 2017

L'après-midi du 10 juin au château de La Roche Racan

Suite à notre visite du 8 novembre dernier au château de La Roche Racan, le maître des lieux nous a aimablement invités à profiter d'une visite du Domaine, d'un concert lyrique de qualité et convivial, et d'un délicieux apéritif-cocktail au pied du château. Tout cela sous un soleil éclatant. Cet événement caritatif est le premier qu'organisait le propriétaire en faveur de la recherche sur la maladie de Charcot. Nous saluons son engagement, et le remercions sincèrement pour son accueil chaleureux, et pour ce bel après-midi passé dans ce lieu privilégié.
Ce château a été la propriété du poète Racan, contemporain et ami du Cardinal de Richelieu.
( Voir article précédent intitulé " 2 visites d'exception: La Roche Racan et La Clarté-Dieu " )




24 février 2017

Salon du Livre d'Art à Montreuil Bellay

Emmanuel Poix, le producteur de l'ocre "Rouge Richelieu", nous a invités au 3ème Salon du Livre d'Art à Montreuil-Bellay qui s'est déroulé du 17 au 19 février 2017. Nous nous y sommes rendus dimanche et avons découvert plus de cinquante artisans, participant de multiples façons à la fabrication de beaux livres. Nous avons aussi profité du cadre dans lequel se déroulait l'événement: le Prieuré qui jouxte le magnifique château de Montreuil-Bellay. Hélas, ce château n'est pas ouvert au public en cette période de l'année. Il nous faudra donc y retourner en saison estivale pour le château et en février pour la prochaine édition du salon.



18 décembre 2016

Saveurs de Noël et le poète Racan

Pour la 6ème édition des Saveurs de Noël, adhérents et sympathisants de notre association se sont réunis pour une soirée-lecture d'oeuvres du XVIIème. Cette année est venu se joindre cordialement à nous le propriétaire actuel du château de La Roche Racan que nous avions invité lors de notre visite de la demeure du poète en novembre dernier (voir article précédent).
En 1605, Racan rencontre Malherbe qui devient son maître et son ami. En 1618, il écrit ses stances sur la retraite:
"Agréables déserts, séjour de l'innocence,
Où loin des vanités, de la magnificence,
Commence mon repos et finit mon tourment,
Vallons, fleuves, rochers, plaisante solitude,
Si vous fûtes témoins de mon inquiétude,
Soyez-le désormais de mon contentement."

Racan se retire en Touraine en 1630. Plus tard, en 1635, il entrera à l'Académie Française grâce au Cardinal de Richelieu.

Notre soirée-lecture et notre invité

12 novembre 2016

2 visites d'exception: La Roche Racan et La Clarté-Dieu

Vingt et une personnes ont pris part à cette journée hors du commun du 8 novembre, organisée par notre association " Richelieu XVII-XXI ". Deux lieux de retraite à découvrir...

- Le premier: le château du poète Racan et son domaine magnifié par les coloris d'automne. Le propriétaire, venu spécialement pour notre groupe, nous a chaleureusement accueillis et a grandement commenté cette visite. Ce château que le poète fit construire en 1634 est doté d'un très bel escalier intérieur à balustres. Il a été son refuge et une forte inspiration pour toute son oeuvre trop méconnue. Racan fut très apprécié par le Cardinal de Richelieu qui le fit rentrer à l'Académie. Le propriétaire des lieux, que nous remercions vivement, a achevé cette superbe visite par la lecture d'un beau poème sur "La retraite". Puis, il nous a confié ses projets pour continuer à faire vivre ce château dans le respect de la poésie...et il s'y prête tellement !

              Le château de la Roche Racan


- Le second: l'Abbaye de la Clarté-Dieu datant du XIIIème siècle. Nous avons été reçus par le sympathique propriétaire actuel qui nous a retracé l'historique du lieu. Cette abbaye cistercienne, fondée en 1240 a été prévue pour accueillir une centaine de moines. La grande abbatiale, dont il ne reste que la base des colonnes, a malheureusement disparue de nos jours. Reste le grand bâtiment des convers comportant le dortoir des frères à la charpente imposante; subsistent aussi le réfectoire en cours de restauration, le pavillon du Prieur et des dépendances. La visite s'est achevée par une belle exposition de sculptures de la maîtresse des lieux . Nous remercions le propriétaire pour son chaleureux accueil.

L'Abbaye de la Clarté-Dieu




24 octobre 2016

Journée découverte le 8 novembre 2016

L'association "Richelieu XVII-XXI" convie à cette journée toute personne intéressée par 2 visites au nord de Tours. 
- Le matin: visite du château de la Roche Racan, construit par Honorat de Bueil, dit " RACAN " au XVIIème siécle. Poète-écrivain tourangeau, Racan entra à l'Académie grâce à Richelieu. Le propriétaire actuel nous accueillera et nous guidera. 
- L'après-midi: visite de l'Abbaye de la Clarté-Dieu. Construite au XIIIème siècle, elle a été récemment classée. Nous serons accueillis par l'actuelle propriétaire.
Entre les deux visites, nous déjeunerons dans une auberge-troglodyte.

Château de la Roche-Racan
Abbaye de La Clarté Dieu
Trajet: par covoiturage. Rendez-vous à 8h30 place des Religieuses à Richelieu. Départ à 8h40. Sinon, rendez-vous à l'entrée du château de La Roche Racan avant 10h30 (début de la visite). 
Participation aux frais:
Pour les 2 visites et le repas, il sera demandé 25 euros aux membres de notre association "Richelieu XVII-XXI" et 35 euros aux non-membres.
Inscription indispensable: elle sera accompagnée d'un chèque à l'ordre de l'association...au plus tard le 31 octobre. 
Renseignements: tél. 07 77 31 52 96 ou 06 64 45 54 62